Cannes 2011 : secrets de familles

Cette année, la sélection officielle du festival international de Cannes est remarquable par la série de films qui évoquent des histoires de familles, civiles, politiques, sociales ou confessionnelles.  

Nous allons entrer dans l’intimité de la famille de Jack (The Tree of Life, Terrence Malick), qui, après avoir grandi entre un père autoritaire et une mère aimante, va affronter un père obsédé par la réussite de ses enfants. Dans celle, également, de Cyril (Le Gamin au vélo, des frères Dardenne), bientôt 12 ans, qui n’a qu’une idée en tête : retrouver son père qui l’a placé provisoirement dans un foyer pour enfants.

D’autres familles, qui  protègent en général leur intimité, sont explorées : celle d’une maison de prostitution dans L’Apollonide, où Bertrand Bonello suit le quotidien de filles coupées du monde, au début du vingtième siècle, ou bien celle du Vatican, confrontée à l’angoisse, devant sa nouvelle fonction, du cardinal qu’ils viennent d’élire pape (Habemus papam, Nanni Moretti), ou encore celle de l’équipe de campagne du candidat Sarkozy lors de la dernière présidentielle (La Conquête, Xavier Durringer, hors-compétition).

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=U8cKJT2UPcg[/youtube]

À signaler, également : le face-à-face entre le réalisateur Rithy Panh et Duch premier khmer rouge jugé à Phnom Penh, ici filmé dans sa prison (Le Maître des forges de l’enfer, séance spéciale hors-compétition).

Il sera intéressant de voir comment l’histoire, passée ou présente, s’incarne dans des récits domestiques, confinés dans des foyers repliés sur eux-mêmes, ou tendus vers l’entrée dans le monde séculier du politique.


2 réflexions sur « Cannes 2011 : secrets de familles »

  1. J’avais bien noté sa présence, mais n’ai pour l’instant que peu de détails sur ce film. À suivre…

  2. peut-être aussi remarquer la présence d’Alain Cavalier, avec un film titré “Pater” qui pourrait entrer comme vous le dites dans cette thématique (?)… (il semble que ce soit un film assez original d’après ce qu’en dit Thierry Frémiaux) (cette année la palme d’or ira à Terrence Malick- je ne prends pas de pari mais on en parle le 22 mai au soir si vous voulez… :°)))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.