PABLO CAMPOS REVITALISE LE “GREAT AMERICAN SONGBOOK”

Ce samedi 9 novembre en soirée, au Duc des Lombards, Pablo Campos continue d’honorer les standards du jazz des années 1930 à 1950, autrement dit le “Great American Songbook”, qui lie l’instrumental et le vocal sans donner la part belle à l’un ou l’autre.

Il y sera en formation quartet, avec  César Poirier (saxophone), Viktor Nyberg (contrebasse) et Philip Maniez (batterie). Le concert valorisera son dernier CD, “People Will Say”, enregistré à New York avec le batteur Kenny Washington et le contrebassiste Peter Washington et, en guest, David Blenkhorn (guitare).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.