PABLO CAMPOS REVITALISE LE “GREAT AMERICAN SONGBOOK”

Ce samedi 9 novembre en soirée, au Duc des Lombards, Pablo Campos continue d’honorer les standards du jazz des années 1930 à 1950, autrement dit le “Great American Songbook”, qui lie l’instrumental et le vocal sans donner la part belle à l’un ou l’autre.

Il y sera en formation quartet, avec  César Poirier (saxophone), Viktor Nyberg (contrebasse) et Philip Maniez (batterie). Le concert valorisera son dernier CD, “People Will Say”, enregistré à New York avec le batteur Kenny Washington et le contrebassiste Peter Washington et, en guest, David Blenkhorn (guitare).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.